Prix Louis BLUM

Le prix Louis Blum est décerné chaque année par le Crif Grenoble Dauphiné à des personnalités qui luttent contre le racisme est l'antisemitisme. Il rappelle le souvenir de Louis Blum, ancien président du B'nai B'rith, membre actif de la communauté juive de Grenoble.

Prix Louis Blum 2017 à Yad Vashem France

La Remise du Prix Louis Blum 2017 s'est déroulée à l'auditorium de l'Espace des Cultures Juives le 15 janvier 2017, précédé de l'inauguration de la Salle Blum-Waysman. Le Prix a été remis cette année au Comité français pour Yad Vashem, représenté par Maître Pierre-François VEIL, son président.

Toutes les photos de Viviane Attard en cliquant : Prix Louis Blum 2017

Dl20170118p11 2

 

 

 

Prix Louis Blum 2015 à Hassen Chalghoumi

Cérémonie de remise du Prix Louis Blum, décerné à l'Imam Hassen CHALGHOUMI, organisée par le CRIF Grenoble-Dauphiné et la Mairie de Grenoble, qui s'est déroulée le dimanche 17 janvier 2016 à l'auditorium du Musée de Grenoble.

Toutes les photos de Viviane Attard en cliquant ici : Prix Louis Blum 2015

Dl20160118p5

Prix Louis Blum 2014 à Alexandre ARCADY

Le discours du Président Yves GANANSIA :  Discours Prix Louis Blum 14 12 2014Discours Prix Louis Blum 14 12 2014
Dauphiné Libéré du 15 Décembre 2014.
Dauphiné Libéré du 15 Decembre 2014

Prix Louis-Blum 2013: Eva Sandler et Latifa Ibn Ziaten

Dauphiné Libéré du 9 Decembre 2013

Le prix Louis-Blum 2013 a été attribué le 8 décembre 2013, à Grenoble, à Eva Sandler et Latifa Ibn Ziaten en présence de Michel DESTOT, député maire de Grenoble.

Ces deux femmes, l’une de confession juive et l’autre de confession musulmane, ont vu en 2012 leur vie endeuillée par le terroriste islamiste Mohamed Merah.

La première a perdu son mari et ses deux petits garçons, assassinés dans l’école Orh Torah de Toulouse, et la seconde a perdu son fils militaire, tué en pleine rue.

Après le drame, Eva Sandler a créé un centre d'études de la Torah à Jérusalem pour poursuivre le travail de son mari qui était professeur et Latifa Ibn Ziaten a créé une association pour l'éducation des jeunes à la paix.

Créé en 2000 par le Crif Grenoble Isère et le B'nai B'rith, le Prix Louis-Blum est depuis 2003 remis par la Ville de Grenoble et le Crif régional. Il récompense une personnalité qui s'est distinguée par son engagement « pour la préservation de la mémoire de la Shoah, la défense des Droits de l'Homme et la lutte contre le racisme et l'antisémitisme ». Le prix Louis-Blum a déjà été décerné à SOS Racisme, Simone Veil, les Justes de l'Isère, Beate et Serge Klarsfeld, le Père Patrick Desbois, Claude Lanzmann, Simone Lagrange et Jean-Olivier Viout, Robert Badinter et Marek Halter.

Discours d'Edwige Elkaim-Sebban :

prix-louis-blum-2013-a-latifa-eva-sandler.doc prix-louis-blum-2013-a-latifa-eva-sandler.doc

Discours de Michel Destot, Maire de Grenoble : http://www.micheldestot.fr/ville-grenoble/remise-du-prix-louis-blum-a-latifa-ibn-ziaten-et-eva-sandler/

Toutes les photos de Viviane Attard sur le lien suivant : Prix Louis-Blum 2013

Interview Radio France Isère de  Latifa Ibn Ziaten :

Article de Viviane Attard : article-v-attard-prix-louis-blum-2013.docx article-v-attard-prix-louis-blum-2013.docx

Prix Louis Blum 2012 à Samia Essabaa

dsc-0122.jpg

 

 

Le CRIF Grenoble Dauphiné, présidé par Edwige Elkaim-Sebban, a décerné le Prix Louis Blum 2012 à Samia Essabaa, en présence de Richard Prasquier, Président du CRIF.

Le 16 décembre 2012 s’est déroulée, à l’Auditorium du Musée de peinture de Grenoble, la remise du Prix Louis Blum qui récompense chaque année une personnalité ou une institution œuvrant pour la défense des Droits de l’Homme et contre le racisme et l’antisémitisme.

Face à une importante assemblée étaient présents la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Madame Geneviève Fioraso, le Préfet de l’Isère Monsieur Richard Samuel, le Député-Maire de Grenoble Monsieur Michel Destot, le Maire de Noisy-le-Sec Monsieur Laurent Rivoire, le président du CRIF national, Monsieur Richard Prasquier, la présidente du CRIF Grenoble-Dauphiné Madame Edwige Elkaim-Sebban, Monsieur le Général commandant la 27ème Brigade d’infanterie de montagne, et de nombreux élus.

Cette 11ème édition du Prix a été attribuée à Madame Samia Essabaa, professeure de lettres-anglais dans un lycée professionnel de la région parisienne, pour son travail remarquable depuis plus de dix ans, auprès de ses élèves, dans la lutte contre les discriminations, les préjugés et l’antisémitisme.

Le Député-Maire de Grenoble a évoqué dans son allocution le courage et la ténacité de Samia Essabaa « pour mener à bien son action au service de la mémoire de la Shoah et pour œuvrer à la compréhension mutuelle entre musulmans et juifs ».

Puis ce fut au tour d’Edwige Elkaim-Sebban, de présenter avec enthousiasme la récipiendaire du Prix Louis Blum, admirant l’énergie et le dynamisme de Samia à surmonter les difficultés et les obstacles, et à lutter toujours contre l’ignorance pour rendre « notre monde plus acceptable ».


Madame la Ministre Geneviève Fioraso a ensuite déclaré être très heureuse que ce prix soit attribué à une enseignante et à une femme. Elle a souligné l’engagement sans faille de Samia dans la transmission de savoirs, mais aussi son rôle primordial dans la compréhension de notre passé commun et le respect des valeurs républicaines, précisant que les approches pédagogique et culturelle sont indispensables pour favoriser la rencontre de l’autre.

Afin d’illustrer le travail de Madame Essabaa, a été projetée une vidéo réalisée par ses élèves lors de leur premier voyage à Auschwitz : un film très émouvant, ponctué des témoignages de jeunes lycéens.

Puis Samia Essabaa a reçu des mains du Maire Michel Destot la Grande médaille de la Ville de Grenoble,  et Madame Gaby Blum lui a remis le trophée du Prix Louis Blum.

La lauréate a remercié chaleureusement Edwige Elkaim et la ville de Grenoble, et a expliqué à l’assistance son travail avec ses élèves et l’importance que revêt à ses yeux la lutte contre toutes formes de racisme, d’antisémitisme et d’ignorance, une lutte qui ne se satisfait pas d’un enseignement théorique mais prend toute sa consistance dans les voyages qu’elle organise, que ce soit à Auschwitz, au Maroc, aux Etats-Unis ou encore en Andalousie, destination prévue pour le printemps 2013. Elle a réaffirmé sa volonté de transmettre les recettes d’un mieux-vivre ensemble servant la cohésion nationale et le respect de l’autre.

Après l’intervention de Samia Essabaa, on a pu entendre le président du CRIF national Richard Prasquier féliciter l’enseignante qu’il connaît bien. Il s’est dit littéralement « fasciné par la gentillesse énergique avec laquelle elle menait sa classe et par l’intérêt de ses élèves à tout ce qu’elle disait ».

Cette très belle cérémonie s’est achevée sur un récital de Jean-Philippe Bruttmann, virtuose de la guitare flamenca.

Texte et photos Viviane Maislisch Attard

Prix Louis Blum 2011 à Georges Loinger

Prix Louis Blum 2011 - Georges Loinger

Date de dernière mise à jour : 20/01/2017