Crif  Grenoble  Dauphiné

Accueil

Site National : http://www.crif.org/fr 

Commemoration de la rafle du 26 Aout 1942

Rafle 26 aout 1952

Cérémonie 80 ans du vel d’hiv

Journée commémorative des crimes racistes et antisémites de l’état français et d’hommage aux « justes » de France.

Toutes les photos de Viviane Maislisch en cliquant : Cérémonie 80 ans du vel d’hiv

Le discours du Président Hervé Gerbi : Discours rafle du vel hivDiscours rafle du vel d'hiv

Viv 0293c

YomHaShoha, Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère

Grenoble le 28-4-2022 : Merci à Monsieur le sous -préfet et aux nombreux élus d'avoir commémoré avec nous l'extermination de 6 millions de juifs, hommes, femmes et enfants, par le régime Nazi. "La lecture que nous faisons, en ce jour de yom hashoah, du nom des déportés, redonne à chacun d’eux une place parmi nous, dans notre société. Elle rend vivant ceux que le régime nazi a voulu réduire au silence. Cette lecture constitue pour ces victimes de l’innommable , dans nos cœurs, la sépulture à laquelle ils n’ont pas eu droit.

France Bleu Isère  du 29 Avril 2022

Dl20220429

Yomhashoah2022

Commémorations du 107ème anniversaire du génocide Arménien à Grenoble

Nous étions nombreux autour de la communauté arménienne pour nous souvenir qu'elle fut l'une des premières victimes d'un génocide au 20ème siècle. Beaucoup d'émotion bien sûr, et surtout l'espoir qui prend le visage de chacun des enfants présent. 24 avril 1915 - 24 avril 2022. 107 ans. Se souvenir pour prévenir. Se rassembler pour peser.

Armenie 107

Hommage aux victimes de la déportation

Grenoble Jeudi 21 Avril 2022 : Les cérémonies de commémoration ont cette puissance de rassembler au delà des opinions et des clivages politiques.
Le Crif Dauphiné était représenté par une belle délégation de son comité directeur autour de sa vice présidente Viviane Maislisch- Attard, représentant son Président Hervé Gerbi empêché.

Dl20220422

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Brié : Merci à Claude Soullier, et son adjointe Agnes Aubenas, au nom de leur conseil municipal, d'avoir organisé cette belle cérémonie. Le président du Crif Dauphiné, Hervé Gerbi, était à nouveau accompagné d'une représentation de son comité directeur.

Brie

 

 

Présidence Nationale du CRIF

La campagne débute à Grenoble

Une première dans une telle campagne : un débat et à Grenoble, ville berceau de l’idée de fédéralisme des institutions juives.
Qui d’Ariel AMAR ou de Yonathan ARFI sera le prochain représentant de la communauté juive de france ?
Et d’ailleurs le CRIF est il représentatif de cette communauté? Doit il encore exclure de ses rencontres des partis politiques ou doit il avoir des échanges avec tous? Quelles limites alors? Nos candidats sont il classés politiquement? Comment lutter contre l’antisémitisme? Quelle place pour Israël dans leur programme? Le consistoire peut il revenir au CRIF?
À toutes ces questions, chaque candidat a répondu avec franchise . Les échanges ont été nourris, directes et dans une ambiance familiale.

Lire l'article du Dauphiné Libéré du 15/04/2022 : DL 15 04 2022DL 15 04 2022

Retrouvez leur interview pour radio Kol Hachalom  ici même .   Rkh

Img 20220414 wa0004

Img 20220414 wa0003

Img 20220414 wa0002

Img 20220414 wa0001

10ème anniversaire des attentats de Toulouse et de Montauban

Img 24

Hommage Attentats de Toulouse et de Montauban

Toutes les photos d'Olivier Lachkar : Commemoration des attentats de Toulouse et de Montauban

Toutes les videos d'Olivier Lachkar : Videos

Toutes les photos de Viviane Maislisch : Photos Viviane Maislisch

Dimanche 20 Mars 2022 s'est tenue à la synagogue Bar Yohai la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats des 11 et 15 mars 2012. Cet appel à la mémoire, organisé ici par le Crif Grenoble-Dauphiné, tenait en une cérémonie laïque et religieuse. Hervé Gerbi, président du CRIF, a consacré une partie importante de son discours à un propos fortement politique. "En mars 2012, nous n'avons pas voulu voir que ce qui menace les juifs, menace en réalité la France toute entière. Il n'est pas anodin encore que les attentats de novembre 2015 aient visé la jeunesse de France. A l'heure où malheureusement une guerre est ouverte sur le sol européen, avec un ennemi identifié que nous pouvons combattre, à cette heure présente de compassion avec l'Ukraine, nous livrons depuis 2012 une guerre qui ne dit pas son nom : celle contre l'islam radical. "

Img 20220406 wa0002

Img 20220406 wa0001

Img 20220406 wa0000

78ème anniversaire de la rafle de la Martellière

Dans la nuit du 22 au 23 mars 1944, 18 enfant juifs âgés de 7 à 22 ans ont été raflés et déportés dans les camps de la mort. Cérémonie du souvenir organisée par Mme Ada Sadoun, représentante grenobloise du B'Nai Brith, et Mme Armelle le Bourdonnec, adjointe à la mémoire de la ville de Voiron, sous le haut patronage de son maire, M. Julien Polat. Mme Claudie Brun, ancienne maire de la terrasse a été honorée pour son action en faveur de la mémoire. [photos Viviane Maislisch-Attard   Voir l'album photo

Marteliere20220323a

Marteliere20220323b

Marteliere20220323d

Marteliere20220323c

 

Dimanche 6 Février 2022 Réactions politiques à propos de la fresque

Dl20220206p1 1

 

 

Nous attendions la réaction de Grenoble-Alpes-Métropole et de son Président Christophe Ferrari. Le Crif Dauphiné est heureux de constater qu'à une exception près, la classe politique métropolitaine, de la droite à la gauche, soutient notre indignation et rappelle ce qui doit l'être, sans détours et directement: la liberté d'expression a en effet des limites fixés par la loi à ne pas franchir.

La minimisation de la Shoah constitue une négation de crime contre l'humanité. Le procureur de la république, sur notre signalement, a décidé d'ouvrir une enquête.

Nous lançons à nouveau un appel qu'après cet événement, le Grenoble Street Art, qui a pour chacune et chacun des grenoblois une place particulière, et rayonne au delà de notre territoire, travaille à la commande d'une œuvre qui rapproche les communautés.

Dl20220204p6a

Dl20220128p6Alors in fine, qu'a voulu dire l'artiste? L'interview de cet artiste anonyme renferme à elle seule sa justification et les suites que le Crif Dauphiné lui donnera: "la cause juive est la mieux entendue dans la grande famille des victimes des génocides".

La réaction du Crif Dauphiné qui saisit le procureur de la république se justifie tant par "l'œuvre" elle même que par les propos tenus pour s'expliquer sur ce pochoir tant par GOIN que par le promoteur du festival street art.

Rappelons sans cesse que la loi donne des limites et interdit la contestation de crimes contre l'humanité, y compris par banalisation et par minimisation. Ce pochoir ne peut être défendu au nom de la liberté d'expression, il doit être interdit au non de la loi qui protège la mémoire des crimes contre l'humanité.

Dl20220206p3

Dl20220128p4

77 ème anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau et le beau visage de la République.

Img 20220130

Dimanche 30 Janvier 2022, Monument de la Déportation de Grenoble.

Assurément tous sont venus en nombre.

De M. le Préfet aux parlementaires, en passant par les élus de la Région, de la Metro et de la ville, les couleurs de l’échiquier politique étaient celles de l’unité républicaine. Les associations civiles étaient bien représentées pour marquer leur attachement à cette commémoration.

La communauté juive enfin était là, rassemblée autour du Crif Dauphiné et de ses 2 associations consistoriales BarYohai Grenoble et Rachi Syna.

Mélangés les un(e)s aux autres, le message était unique: la Shoah ne se compare heureusement à aucun autre drame, dans son ampleur, sa programmation et son industrialisation.

Le temps de la Shoah est ce temps où des enfants, des femmes et des hommes étaient marqués, arrêtés, internés et tués pour la seule raison de leur appartenance religieuse. Qui ose sérieusement prétendre qu’aujourd’hui, ici, d’autres subissent le même sort.

Les amalgames auxquels parfois, sous couvert de culture et de liberté d’expression, il est vite fait de se livrer nous imposent une exigence: connaissance et éducation.

L’amalgame brouille la vision du monde et des drames de nos sociétés. Il divise plutôt qu’il ne rassemble. Or, la culture, notamment urbaine, est au fonds ce qui peut encore rassembler les Hommes.

Elle peut être vecteur de magnifiques messages de paix. Ici dans notre territoire des Alpes, avec cette si belle ville compagnon de la libération, la culture urbaine sait être une grande ambassadrice. J’invite le Grenoble Street Art Street Art Fest Grenoble Alpes à ne pas balayer les questions posées cette semaine par cette fresque sur laquelle il y a tant à dire, et à travailler avec toutes les communautés à un projet rassembleur, porteur d’un message qui peut être fort et limpide.

Le discours de M. Emmanuel Carroz, adjoint au Maire, dont je ne doute pas de la détermination à faire vivre et transmettre le devoir de mémoire, porte en lui les espoirs pour construire, malgré ou au delà des divergences, de nouveaux ponts.

Les mots ont été entendus. Les actes sont attendus.

Le Crif Grenoble - Dauphiné sera toujours, par ma voix, en écoute et constructif pour unir ce qui peut être épars et faire société.

Hervé Gerbi : Président du Crif Grenoble-Dauphiné

(Photos Alain Thiriet et Thierry Touati) CRIF   Voir l'Abum

 

Polémique autour d'une fresque murale à Grenoble

Grebi20200126

 

 

 

Cliquer pour lire l'article du Crif National du 26 Janvier 2022

Prix Louis Blum : DL du 13 Décembre 2021

Dl20211213p7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le discours du Président Yves Ganansia : Discours Prix Louis BlumDiscours Prix Louis Blum

Toutes les photos de Viviane Attard : Prix Louis Blum 2021

Prix Louis Blum 2021

L'antisémitisme a pris de nouveaux visages

Dl20211212p5

Hervé Gerbi, Président du Crif Grenoble Dauphiné

Voir : Article Crif  National

et

Dauphiné Libéré du 22 Octobre 2021

Dl20211022p4

Cérémonie du 18 Juillet 2021

Grenoble : Commémoration de la journée nationale en mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et en hommage aux « Justes » de France.

Le discours du Président Yves Ganansia : Discours du 18 juillet 2021Discours du 18 juillet 2021

Journée nationale de la déportation 2021 à Grenoble

Viv4561c

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les photos de Viviane Attard en cliquant : 20210425 Journée nationale de la déportation

La cérémonie en souvenir des victimes et des héros de la déportation s'est tenue ce dimanche 25 avril à 10h30 devant le Monument aux Morts, place Paul Mistral - Esplanade des Communes Compagnon de la Libération.

Compte tenu de la situation sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 et des mesures de confinement, cette commémoration s’est déroulée sans public. Seuls étaient présents les autorités officielles civiles et militaires, ainsi que les présidents des associations concernées (CRIF, UNADIF, FNDIR).

Madame Cécile Cléry-Barraud, nouvelle directrice de l’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) a prononcé un discours, puis, après la diffusion du Chant des Marais et du Chant des Partisans, les élus ont salué les porte-drapeaux.

Journée nationale de la déportation 2021 à Saint Martin le Vinoux

Smlevinoux20210425aSmlevinoux20210425b

 

 

 

 

 

 

 

 

Hervé Gerbi a représenté le Crif Grenoble auprès du Maire Sylvain Laval, et a déposé une gerbe au nom de la communauté juive.

Journée nationale de la déportation 2021 à Brié et Angonnes

Brie 2021 04 26 16 53 13Brie 2021 04 26 16 53 12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

Marc Sala a représenté le Crif Grenoble auprès du Maire Claude Soullier, et a déposé une gerbe au nom de la communauté juive.

Solidarité communauté juive Grenoble

Depuis le début de la pandémie de coronavirus en Mars 2020, le FSJU-AUJF a fourni de gros efforts pour apporter une aide financière, et un soutien psychologique aux familles en difficulté.

En complément de cette aide, et en partenariat avec toutes les associations de la communauté juive de Grenoble, le Crif met en place un numéro d’appel au secours pour toute personne malade, isolée, et démunie, nécessitant une assistance urgente .

Tel : 07 81 45 53 11 de 8h à 18h30 sauf shabbat .

En cas de répondeur, veuillez laisser un message clair et précis. Merci.

Cérémonie du 19 Juillet 2020

Grenoble : Commémoration de la journée nationale en mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et en hommage aux « Justes » de France.

Cérémonie du 19 Juillet 2020

Le discours du Président Yves Ganansia : Discours 19 juillet 2020Discours 19 juillet 2020

Les photos de Viviane Attard : Cérémonie du 19 Juillet 2020

Yom Ha Shoah 2020

75ème anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz

Viv3819

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 23 janvier 2020 : cérémonie religieuse à la synagogue Rachi, avec le témoignage de Rachel JEDINAK, rescapée de la Rafle du Vel d'Hiv, enfant cachée de parents déportés, auteur du livre "Nous étions seulement des enfants", puis un récital du groupe "Musiques nomades".

Les photos de Viviane Attard : Commémoration Religieuse Libération Auschwitz

- Dimanche 26 janvier 2020 au monument aux morts, place Paul Mistral : commémoration officielle, avec la chorale "Clap your hands" de Gières, puis inauguration et visite guidée à l'Ancien Musée de peinture de Grenoble, de l'exposition des dessins de Georges Despaux faits à Buchenwald.

Les photos de Viviane Attard : Commémoration Officielle Libération Auschwitz

Prix Louis BLUM du 12 Janvier 2020

Le Crif Grenoble-Dauphiné décerne le Prix Louis Blum au Mémorial de la Maison d’izieu
 
Viv3599c
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
La 18ème édition du Prix Louis Blum, organisée par le CRIF Grenoble-Dauphiné avec la participation de la Ville de Grenoble, s’est tenue dimanche 12 janvier 2020 à l’auditorium du Musée de Grenoble, réunissant près de deux cents personnes en présence d’autorités politiques, civiles, religieuses et militaires.

Ce prix récompense chaque année une personnalité ou une institution œuvrant pour la mémoire de la Shoah et luttant contre l’antisémitisme et le racisme sous toutes ses formes. Cette année, le récipiendaire a été la Maison d’Izieu – Mémorial des enfants juifs exterminés, représentée par Samuel Pintel, ancien enfant de la Maison d’Izieu, secrétaire général et membre fondateur, et Dominique Vidaud, directeur.

Après la projection d’un court film documentaire sur la Maison d’Izieu et les allocutions d’Yves Ganansia, président du Crif grenoblois et d’Eric Piolle, maire de Grenoble, ce dernier a remis à Samuel Pintel la Grande médaille d’or de la Ville, puis Madame Gaby Blum, veuve de Louis Blum, a remis au lauréat le trophée du Crif.

Enfin, le lauréat du prix a livré un témoignage saisissant sur son enfance durant cette période sombre de l’Histoire.

La cérémonie s’est achevé par un intermède musical proposé par le groupe « Musiques nomades » sur des airs yiddish.

Viviane Maislisch Attard
 
Toutes les photos de Viviane Maislisch Attard : Prix Louis Blum 2019
 
Voir l'article du Dauphiné Libéré du 13 Janvier 2020 : DL20200113P2DL20200113P2
 
Le discours du Président Yves Ganansia : Discours y g 12 janvier 2020Discours y g 12 janvier 2020
 
Le discours de Samuel Pintel : Discours prix louis blum 2019 samuel pintelDiscours prix louis blum 2019 samuel pintel
 
Voir ci dessous les résumés videos d'Olivier Lachkar (Merlin Film)
 
La video du discours du maire de Grenoble E. Piolle :
 
La video de l'interview de Samuel Pintel : 
 
La video du discours du Président Yves Ganansia : 
 

Date de dernière mise à jour : 01/09/2022