Commémorations - Mémoires

Commémoration de la rafle de la Caserne Bizanet du 26 août 1942

Viv6495

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cérémonie commémorant la Rafle du 26 août 1942 s'est tenue le 24 août 2017 devant l'école Bizanet à Grenoble, à l'emplacement où s'élevait à l'époque la caserne du même nom.

Dans le prolongement de la Rafle du Vel d'Hiv à Paris, les 16 et 17 juillet 1942, 353 hommes, femmes et enfants juifs sont arrêtés à Grenoble et dans les environs par la police française.

Après des contrôles et des interrogatoires, 244 personnes sont relâchées. La centaine restante est emmenée au camp de Vénissieux, dans le département du Rhône, avant d'être déportée à Auschwitz, où elle sera en majeure partie exterminée.

Voir toutes les photos de Viviane Attard : 20170824 Bizanet

Cérémonie du Dimanche 16 Juillet 2017 à Grenoble

Viv5820Dimanche 16 juillet 2017 au monument de la Déportation, Esplanade des Communes Compagnons de la Libération, place Paul Mistral à Grenoble, a eu lieu la Journée nationale en mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux "Justes" de France.

Sous l'égide de la Préfecture de l'Isère et de la mairie de Grenoble, cette cérémonie officielle commémorait le 75ème anniversaire de la Rafle du Vel d'Hiv, des 16 et 17 juillet 1942, au cours de laquelle plus de 13 500 hommes, femmes et enfants juifs ont été raflés avant d'être déportés à Auschwitz. Seuls environ 2 500 d'entre eux sont revenus.

Des enfants de l'Ecole Juive de Grenoble ont allumé des bougies à la mémoire des victimes, et les rabbins de Grenoble ont prononcé la prière des morts et celle pour la République.

Puis le président du CRIF Grenoble-Dauphiné, Yves GANANSIA, a fait un discours poignant et percutant, dans lequel il rappelait que l'antisémitisme n'a - hélas - pas disparu, mentionnant notamment le meurtre de Sarah Halimi le 3 avril 2017.

Le Président du CRIF a également évoqué la figure exemplaire de Simone Veil, disparue le 30 juin dernier.

La cérémonie s'est achevée avec le dépôt de gerbes devant la stèle du monument aux morts. Dimanche 16 juillet 2017 au monument de la Déportation, Esplanade des Communes Compagnons de la Libération, place Paul Mistral à Grenoble, a eu lieu la Journée nationale en mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux "Justes" de France.

Sous l'égide de la Préfecture de l'Isère et de la mairie de Grenoble, cette cérémonie officielle commémorait le 75ème anniversaire de la Rafle du Vel d'Hiv, des 16 et 17 juillet 1942, au cours de laquelle plus de 13 500 hommes, femmes et enfants juifs ont été raflés avant d'être déportés à Auschwitz. Seuls environ 2 500 d'entre eux sont revenus.

Des enfants de l'Ecole Juive de Grenoble ont allumé des bougies à la mémoire des victimes, et les rabbins de Grenoble ont prononcé la prière des morts et celle pour la République.

Puis le président du CRIF Grenoble-Dauphiné, Yves GANANSIA, a fait un discours poignant et percutant, dans lequel il rappelait que l'antisémitisme n'a - hélas - pas disparu, mentionnant notamment le meurtre de Sarah Halimi le 3 avril 2017.

Le Président du CRIF a également évoqué la figure exemplaire de Simone Veil, disparue le 30 juin dernier.

La cérémonie s'est achevée avec le dépôt de gerbes devant la stèle du monument aux morts.

Toutes les photos de Viviane Attard : Commémoration du 16 Juillet 2017

Le discours du Président Yves Ganansia : Discours du 16 juillet 2017Discours du 16 juillet 2017

Fête de Yom Haatsmaout, indépendance de l'Etat d'Israël

Fête de Yom Haatsmaout (indépendance de l'Etat d'Israël) à l'Espace des Cultures Juives de Grenoble, le 2 mai 2017, avec le chanteur israélien Zion DAHAN.

Viv5483

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les photos de la soirée en cliquant : Yom Haatsmaout

Yom HaShoah du 30 Avril 2017

20170430 104935

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cérémonie officielle au Monument aux morts, Place Paul Mistral à Grenoble en présence de nombreuses personnalités.
Toutes les photos en cliquant : 20170430 Yom HaShoah
Et celles du Musée de la Résistance : Musée de la Résistance
Discours du Président Yves Ganansia au Musée de la Résistance : Discours yom ha shoah 30 avril 2017Discours yom ha shoah 30 avril 2017

72ème anniversaire de la libération d'Auschwitz

- Office religieux à la synagogue Rachi, le 26 janvier 2017, précédé du témoignage poignant de Bernard ORES, rescapé du camp de Mathausen.
- Cérémonie officielle au Monument aux morts, Place Paul Mistral, le 29 janvier 2017.

Voir toutes les photos de Viviane Attard en cliquant : 72ème anniversaire de la libération d'Auschwitz 

Viv4454

Viv4503

Commémoration de la rafle de la Caserne Bizanet le 26 août 1942

Viv3690

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreuses personnalités se sont réunies le 26 Août 2016 devant l'Ecole Bizanet, à l'occasion de la commémoration de la rafle de la Caserne Bizanet le 26 août 1942. Une plaque commémorative de cet événement a été inaugurée.

Voir toutes les photos de Viviane Attard : Commémoration de la rafle de la Caserne Bizanet

 

Cérémonie du Dimanche 17 Juillet 2016

Une cérémonie en mémoire des victimes des persécutions racistes et antisémites de l'Etat français et en hommage aux "Justes" de France a eu lieu ce dimanche 17 Juillet 2016 à 9h Place Paul Mistral à Grenoble en présence de nombreuses personnalités.

Discours du Président Yves Ganansia : Discours ceremonie du 17 juillet  2016Discours ceremonie du 17 juillet 2016

Img 3090

 

Yom Hashoah du 5 Mai 2016

Cette cérémonie s'est tenue au Musée de la Résistance et de la déportation de Grenoble en présence de nombreuses personnalités.

Toutes les photos de Viviane Attard en cliquant : 20160505 Yom HaShoah

Viv3405

 

Souvenir des victimes et des héros de la Déportation du 20 Avril 2016

Cliquer sur la photo pour agrandir les articles du Dauphiné Libéré

Toutes les photos de Viviane Attard en cliquant : 20160420 Souvenir des victimes et des héros de la Déportation

Dj20160422p14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décès de Madame Simone Lagrange

C’est avec une grande émotion et une immense tristesse que nous venons d’apprendre la mort de Simone Lagrange.  Simone Lagrange, née Kadoshe, torturée par Klaus Barbie, déportée à Auschwitz (matricule A 8624)  en Juin 44 puis rescapée lors de la marche de la mort en Janvier 45 , a assisté au gazage de sa mère et à l’éxécution de son père.  Simone Lagrange a consacré sa vie au « devoir de mémoire », témoignant sans cesse devant les jeunes générations, afin de ne pas oublier ses parents mais aussi tous ses camarades à jamais disparus dans les camps d’extermination, mais dont le souvenir doit rester graver dans nos mémoires.   Au delà du « devoir de mémoire », le message de Simone Lagrange était de lutter contre la peur, la lâcheté , l’intolérance. « Ne jamais se soumettre et ne jamais se taire ».  Depuis son plus jeune âge, Simone Lagrange a appris à résister et c’est ce qui l’a sauvée. Le CRIF Grenoble Dauphiné adresse ses condoléances les plus chaleureuses à sa famille, ses amis et ses camarades de déportation, il s’engage à transmettre les valeurs qu’elle portait et à poursuivre son combat.

Dl20160218page 7 1

71ème anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz

Cette cérémonie s'est déroulée le vendredi 28 janvier 2016 à la synagogue Rachi et le dimanche 31 janvier au monument aux morts, Place Paul Mistral à Grenoble.

Viv2691

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les photos de Viviane Attard en cliquant : Cérémonie synagogue Rachi

Viv2752

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les photos de Viviane Attard en cliquant : Cérémonie Grenoble

Lire aussi l'article ci-dessous du Dauphiné Libéré du 30 Janvier 2016

Dl20160130

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux "Justes" de France

Viv1533c

 

Cette cérémonie s'est déroulée le 16 juillet 2015.
La commémoration a été suivie de l'inauguration d'une exposition sur les Juifs dans la Shoah, présentée dans le hall d'honneur de l'Hôtel de Ville de Grenoble, puis de la projection d'un film documentaire intitulé "Cette part d'humanité", réalisé sous l'égide du Musée de la Résistance et de la déportation."
On peut entendre le discours du président du Crif Yves GANANSIA sur le site internet du Radio Kol Hachalom (www.rkhfm.com).

Toutes les photos de Viviane Attard en cliquant : 20150716 Journée Nationale

Et les articles du Dauphiné Libéré du 18 Juillet 2015 : 

Dl20150718p19

Dl20150718p11

Inauguration de la Place du Docteur Finaly à La Tronche le 6 Juin 2015

Cérémonie d'inauguration de la Place du Docteur Finaly

Robert et Gérald Finaly, ses enfants, ainsi que leurs familles, sont venus à Grenoble à l'invitation du maire de la commune de La Tronche, Bertrand Spindler, et en présence de Geneviève Fioraso, députée de l'Isère et ancienne ministre, et d'Olivier Véran, député de l'Isère.

Toutes les photos de Viviane Attard : Inauguration de la Place du Docteur Finaly

Voir l'article du Dauphiné Libéré : http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/06/05/le-docteur-finaly-retrouve-sa-place-a-la-tronche

Le discours du Maire de La Tronche : Discours maire inau place finalyDiscours maire inau place finaly

Journée nationale de la déportation

Grenoble, Ville Compagnon de la libération, se souvient et propose deux expositions

Viv9479

Synagogue Bar Yohaï, vendredi 24 avril 2015. La commémoration de la journée nationale de la déportation a débuté pour la communauté juive, en présence de représentants politiques et militaires, par un discours solennel que le président de la synagogue, Erick Bensoussan, a adressé à l’assemblée. Les enfants présents ont allumé des bougies à la mémoire des six millions de juifs qui ont péri dans la Shoah. Puis une minute de silence a été observée devant la plaque commémorative dans la cour de la synagogue.

Monument aux morts, dimanche 26 avril 2015 au matin. Soixante-dix ans après la libération des camps de concentration, Grenoble, ville Compagnon de la Libération, a commémoré le souvenir des victimes et des héros de la déportation. Une centaine de personnes était présente au cours d’une cérémonie empreinte d’émotion. Devant le préfet de l’Isère Jean-Paul Bonnetain, le maire de Grenoble Eric Piolle, le député Michel Destot et de nombreux élus, la cérémonie a été rythmée par plusieurs temps forts.

La chorale « Pas Sages », dirigée par Guy Martino, a marqué le coup d’envoi de la commémoration, en entonnant le traditionnel « Chant des partisans ». Puis le maître de cérémonie, Renaud Pras, directeur de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC), a évoqué la mémoire de toutes les victimes de la barbarie nazie.

A cette occasion, Camille Armand, résistant, arrêté à Saint-Martin d’Hères en janvier 1944 à l’âge de 19 ans et déporté au camp de concentration de Mathausen, s’est vu décerner la croix de Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur par Pierre Gascon, président de l’Association des déportés, internés et familles de disparus (ADIF).  A l’issue de la cérémonie, ponctuée de plusieurs chants interprétés par la chorale, le président du Crif, Yves Ganansia, et les présidents des associations d’anciens déportés ont déposé des gerbes devant le monument aux morts. Puis le public s’est rendu à l’Hôtel de Ville pour participer à l’inauguration de deux expositions simultanées en lien avec les commémorations du 70ème anniversaire de la libération des camps. Dans le hall d’honneur, la chorale « Diasporim Singer » a proposé plusieurs chants de son répertoire en yiddish.

La première exposition, intitulée « L’art dans les camps », présente des œuvres d’artistes déportés, dont certains isérois. Parmi les reproductions d’œuvres accrochées, des aquarelles de Boris Tazlitsky, déporté à Buchenwald, des croquis d’Henri Gayot, déporté au camp du Struthof, des peintures de Marcel Peretti, déporté à Mathausen, ainsi que des peintures de Jacques Lamy, Gustave Estadès et Jean Bocq.

Dans son allocution, le maire de Grenoble, Eric Piolle, a déclaré : « Ces œuvres nous disent la souffrance des corps et la souffrance des esprits. Chacune d’elle est une trace précieuse, le témoignage bouleversant de ce qu’ont enduré ces hommes et ces femmes dans les camps ». Et de conclure son propos par un appel à la mobilisation : « Toutes leurs œuvres nous parlent encore aujourd’hui. Elles sont des témoignages du passé, et aussi des messages pour l’avenir. Elles nous rappellent que notre vigilance ne doit jamais baisser… ».

La seconde exposition, commentée par Jean-Paul Blanc, vice-président de l’ADIF et de l’Association philatélique de la région grenobloise et environs (AsPeRGE), intitulée « Les héros et les camps par la philatélie », s’articule en trois parties : les timbres commémorant depuis 1945 les anniversaires de la déportation et de la Deuxième guerre mondiale ; les héros et héroïnes de la guerre ; et des timbres-poste utilisés dans les camps de concentration, émis par l’Union soviétique, l’Allemagne et la Tchécoslovaquie.

En marge de ces manifestations, Grenoble, ville Compagnon de la Libération, a été la seule ville en dehors de la capitale à avoir eu l’honneur d’accueillir le Premier Jour du timbre commémoratif « 70ème anniversaire de la libération des camps », édité par la Poste.

Les expositions présentées dans le hall d’honneur de la mairie sont visibles jusqu’au 15 mai 2015.

Viviane Maislisch-Attard

Voir toutes les photos : 20150424 Ceremonie Deportation Bar Yohai

20150426 Commemoration au monument aux morts 

20150426 Expo Mairie Journeé Nationale Déportation

Et le Dauphiné Libéré du 27 Avril 2015 :  Dl20150427p6Dl20150427p6

Yom Hashoah au Musée de la résistance et de la déportation le 26.4.2015

Viv9634 copierComme chaque année, s’est déroulée la cérémonie commémorative de Yom Hashoah dans la grande salle du musée de la résistance et de la déportation. De nombreuses personnalités politiques étaient présentes : le préfet de l’Isère, les maires de Grenoble et des communes voisines, des députés, des conseillers régionaux et départementaux, ainsi que les consuls honoraires de l’Arménie et de la Slovaquie.

La cérémonie a débuté par un hommage ému rendu, en présence de sa fille, à Charles Mitzner, décédé il y a quelques semaines. Né en 1919, Charles Mitzner était arrivé à Grenoble en 1940. Résistant, il fut arrêté en février 1944 et déporté à Auschwitz. Rescapé des marches de la mort, il avait longtemps gardé le silence, avant de publier, en 2010, un témoignage intitulé « Seuls au monde », pour lequel le B’nei Brith lui avait décerné l’année suivante le Prix de la mémoire.

Après une minute de silence, il a été procédé à l’allumage de six bougies, en souvenir des six millions de Juifs exterminés par les nazis. La première bougie a été allumée par Simone Lagrange, présidente de l’Amicale des déportés du camp d’Auschwitz-Birkenau. Les bougies suivantes ont été allumées par les enfants de l’Ecole Juive de Grenoble, dirigée par Rachel Lahyani.

Cette année encore, dans la pénombre de la salle de la déportation, où l’on peut voir exposé une portion de rails de chemin de fer, ont été égrenés les noms de 90 enfants, âgés de 4 mois à 18 ans, qui ont été déportés de l’Isère entre 1941 et 1944.

Cette année encore, les élèves de l’école juive et de l’école publique de la Houille Blanche ont lu, de leur voix timide et hésitante, les noms, prénoms, dates et lieux de naissance, dates d’arrestation et numéro de matricule des 90 jeunes victimes de la barbarie nazie.

Après cette lecture douloureuse, le rabbin Sultan a récité la prière pour les morts, et le rabbin Knafo celle pour la République.

A l’issue de la cérémonie, le directeur du musée de la résistance et de la déportation, Olivier Cogne, a proposé une visite guidée remarquablement commentée de son musée.

Viviane Maislisch-Attard

Photos :   20150426 YomHaShoah Musée de la Résistance

70 éme anniversaire de la liberation du camp d'Auschwitz-Birkenau. DL du 26.01.2015

Yom HaShoah du 27 et 28 Avril 2014

Dl20140428Dl20140429

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dl20140430

 

Commémoration de la libération des camps

Dauphiné Libéré du Samedi 25 Janvier 2014

Dl20140126 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dauphiné Libéré du Lundi 27 Janvier 2014

Dl20140127

 

Hommage aux victimes de la rafle du 26 aout 1942

L'article du Dauphiné Libéré du 2 Septembre 2013 :

DL20130902.jpgToutes les images de la cérémonie sont à voir dans l'onglet "Photos".

71ème anniversaire de la Rafle du Vel d'Hiv

La commémoration du 71ème anniversaire de la Rafle du Vel d'Hiv a eu lieu le 21 juillet 2013 au Monument aux Morts, Place Paul Mistral à Grenoble en présence de nombreuses personnalités.

dsc-1515.jpg

 

Discours de la Présidente Edwige Elkaim-Sebban :

 

discours-commemorant-le-71-eme-vel-d-hiv.doc discours-commemorant-le-71-eme-vel-d-hiv.doc

 

Toutes les images de la cérémonie sont à voir dans l'onglet "Photos".

Voir aussi l'article du Dauphiné Libéré du 24 Juillet 2013.

dl20130724.jpg

 

70ème Anniversaire du CDJC le 23 mai 2013

Cérémonie commémorative du 70ème anniversaire de la création du Centre de Documentation Juive Contemporaine, qui a eu lieu le jeudi 23 mai 2013 au 42, rue Bizanet et à l'Hôtel de Ville de Grenoble.

 

cérémonie 70ème anniversaire du Centre de Documentation Juive Contemporaine

remise de médaille aux Justes de l'Isère, Musée de la Résistance et de la Déportation, lundi 6 mai 2013.

remise de médaille aux Justes de l'Isère, Musée de la Résistance et de la Déportation, lundi 6 mai 2013.

Remise de médaille aux Justes de l'Isère, Musée de la Résistance et de la Déportation de Grenoble, lundi 6 mai 2013.

Inauguration de l'exposition sur les camps de concentration le 28/04/2013

Inauguration Exposition Hotel de Ville de Grenoble.Inauguration de l'exposition sur les camps de concentration et la fin du système concentrationnaire, le dimanche 28 avril 2013 à l'Hôtel de Ville de Grenoble.

Date de dernière mise à jour : 30/08/2017