Historique du CRIF

Créé en juillet 1943, le CRIF représente politiquement la communauté juive organisée.

La naissance du CRIF se situe au cœur de la Shoah.

De nombreuses organisations politiques et culturelles, ainsi que des institutions cultuelles et sociales fonctionnaient avant la guerre, dont le Consistoire Central en France et en Algérie, l'Alliance Israélite Universelle, la Fédération des sociétés juives de France, l'ORT, l'OSE, les scouts juifs de France. Existaient aussi des groupes proches du Parti communiste, des formations sionistes, le Bund (le socialisme juif), une association d'étudiants juifs, des jeunes groupes Halutziques, des cercles religieux et laïcs.

Les rafles ont commencé dans la communauté dans les zones Nord et Sud en 1941. Les premières cibles étaient les juifs étrangers. Des organisations juives mirent en place des opérations de secours pour obtenir des faux papiers, des moyens de subsistance, cacher les enfants.

En juillet 1943, des négociations ont permis la création du Comité général de défense juive. Un accord fut conclu avec le consistoire Central menant à la création dans la clandestinité du Conseil représentatif des israélites de France (d'où l'acronyme CRIF), dont la charte a finalement été rédigée en 1944.

La première mission du CRIF fut d'unifier toutes les opérations de secours. Le CRIF était la seule représentation politique de la communauté organisée et il oeuvra à l'unité de la communauté. Son premier president était Leon Meiss. D'autres noms prestigieux ont contribué à la naissance du CRIF: Léo Glasser, Joseph Fisher, Nahum Herman, Zvi Levin, Michel Topiol, Joseph Frydman, F. Schrager, Adam Henry, Claude Kelman, Adam Rayski.
De 1945 à 1947, la communauté devait être reconstruite. 76 000 Juifs avaient été déporté de France vers les camps de la mort pendant la Shoah. Le CRIF accomplit les formalités nécessaires auprès des autorités pour fournir une aide légale et une assistance sociale aux victimes de guerre. Sur le plan international, l'institution a développé des contacts avec le World Jewish Congress et d'autres d'organisations anglosaxones comme l'American Jewish Committee.

Depuis le 29 mai 2016 le CRIF est presidé par Francis Kalifat. Il en devient le 11 ème président de son histoire.

Le CRIF Grenoble Dauphiné

C'est au début des années 90 que le CRIF Grenoble a été créé sous l'impulsion de Jean-Luc Médina, de Jacques Thiar, Henri Ettinger et Georges Lachcar qui en fut le 1er président jusqu'en 2000. Jean-Luc Médina lui a succédé jusqu'en 2009, puis Edwige Elkaim-Sebban du 1er juin 2009 au 13 Juin 2014 . Depuis le 26 Octobre 2014, le CRIF Grenoble Dauphiné est présidé par Yves Ganansia.

Date de dernière mise à jour : 08/06/2016